Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 1 - 2002 o

OTOLOGIE

Préservation auditive chez les patients avec une fistule labyrinthique.


Auteurs : I. Ahmad, D. M. East (Dudley)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2002;123,1:49-52.

Article publié en anglais
Document PDF en anglais



Résumé : Introduction : la fistule labyrinthique est la complication la plus commune des otites moyennes chroniques cholestéatomateuses. Nous présentons une série de fistule labyrinthique trouvée durant les interventions chirurgicales effectuées pour cholestéatome dans un hôpital régional, au cours d'une période de 11 années. Matériels et Méthodes : c'est un travail rétrospectif basé sur l'étude des dossiers de 1987 à 1999. Pendant cette période, 382 opérations ont été faites et 25 (6.54 %) fistules labyrinthiques ont été trouvées. Nous avons noté l'incidence, le tableau clinique, la technique chirurgicale et le devenir de l'audition. Un système standard de classification des fistules a été employé pour comparer l'audition pré et post-opératoire. Résultats : les résultats étaient utilisables dans 22 cas (12 hommes et 10 femmes avec une moyenne d'âge de 45.2 années). Seulement un tiers avaient présenté un vertige. Le canal semi-circulaire latéral était le siège de la fistule le plus fréquent (95 %). Selon la classification, on rapporte : type I = 8 (36.3 %), II-a = 1 (4.5 %), II-b = 5 (22.9 %) et III = 8 (36.3 %). Tous les patients ont eu une mastoïdectomie standard en technique ouverte. Dans 5 oreilles l'audition était perdue en préopératoire (1 type II-b et 4 type III) et dans les 17 autres cas les seuils en conduction osseuse sont restés inchangés 15 fois (88 %). Deux cophoses sont directement liées à la chirurgie et dans les 2 cas il s'agissait d'une fistule de type III. Conclu-sions : la chirurgie de type mastoïdectomie en technique ouverte en un temps peut être le traitement de choix dans ces situations. Une technique chirurgicale méticuleuse avec colmatage de la fistule permet de préserver le plus souvent l'audition. Un système de classification approprié est un outil essentiel dans la présentation et la comparaison des résultats.

Prix : 10.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE