Retour accueil sommaires
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 4 - 2008 o

OTONEUROLOGIE

Possible rôle du biofilm dans les méningites fulminantes après implantation cochléaire d’une oreille interne dysplasique


Auteurs : Makarem AO, Schaudinn C, Webster P, Linthicum FH. (Los Angeles)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2008;129,4:245-248.

Article publié en anglais
Document PDF en anglais



Résumé : Grâce aux améliorations dans le dispositif lui même mais aussi dans les procédures chirurgicales, le nombre potentiel de candidats pour implantation cochléaire a augmenté jusqu’à inclure des patients avec malformations d'oreille interne. Beaucoup de précautions sont prises en pré-, péri- et postopératoire pour ces patients. En effet, la morbidité postopératoire reste plus forte étant donné le risque accru de complications chirurgicales et médicales, l’augmentation de la résistance bactérienne aux antibiotiques et la découverte du biofilm comme cause probable des infections chroniques. Objectif : le but de cette recherche est de décrire les résultats histologiques sur un os temporal d'un enfant de 2 ans ayant eu un implant cochléaire sur une malformation d'oreille interne et qui est décédé de méningite bactérienne. Matériels et méthodes : l'os temporal du patient a été étudié en microscopie optique, l'implant cochléaire en microscopie électronique à balayage, et ensuite par hybridation in situ pour trouver de l’ADN bactérien. Résultats : l'image en microscopie électronique à balayage montre des formations cellulaires sur la surface de l'implant, secondairement attachées à la sonde utilisée pour l'hybridation in situ. Conclusion : ceci démontre que de l'ADN bactérien est présent sur l'électrode, ce qui suggère l'existence de la formation de biofilm sur la surface de l'implant cochléaire.

Prix : 10.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2017 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE