Retour accueil sommaires
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 3 - 2014 o

RHINOLOGIE

Polypose nasosinusienne associée à un déficit en sous-classes d'Immunoglobuline G : place de la substi­tu­tion en immunoglobulines polyvalentes


Auteurs : Nhung Tran Khai Hoan, Karmochkine M, Laccourreye O, Bonfils P. (Paris)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2014;135,3:151-155.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : But : étudier l’effet de l’introduction d’une substitution par immunoglobulines intraveineuses (Ig IV) chez des patients porteurs d’un déficit en sous-classes d'immunoglobulines G (IgG) et d’une polypose nasosinusienne. Matériel et méthodes : étude prospective portant sur cinq patients porteurs d’un déficit en sous-classes d'immunoglobulines G (IgG) et d’une polypose naso­sinusienne substitués en Ig IV. Les symptômes rhino­logiques, otologiques et pulmonaires, le stade endoscopique de polypose, le nombre d’exacerbations de la polypose naso­sinusienne, d’otite chronique et d’asthme ainsi que le nombre de traitements antibiotiques et corticoïdes sont relevés pendant la durée de la substitution. Objectifs : étudier l'association entre substitution en Ig IV et le nombre d’exacerbations de la polypose nasosinusien­ne, de l’otite chronique, de l’asthme et le nombre de traitements antibiotiques et corticoïdes par voie générale chez des patients porteurs d’un déficit en sous-classes d'immunoglobulines G (IgG) et d’une polypose nasosinusienne. Résultats : cinq patients présentant un déficit en sous-classe d’IgG et une polypose naso­sinusienne ont été substitués par Ig IV. Le nombre de cures de traitement antibiotiques et corticoïdes a augmenté chez un patient et il est resté stable chez les quatre autres patients. Le nombre de surinfections sinusien­nes, otologiques et pulmonaires ainsi que le score global de symptômes rhinologiques et le stade endoscopique de la poly­pose sont restés stables chez l’ensemble des patients. En l’absence d’efficacité du traitement, celui-ci a été interrompu au bout de six mois pour les patients n° 1 et n° 3, deux ans pour le patient n° 4 et 42 mois pour le patient n° 5. Con­clusion : l’étude actuelle ne permet pas de mettre en évi­den­ce d’amélio­ra­tion clinique chez des patients porteurs d’un déficit en sous-classes d’IgG et d’une polypose nasosinusienne traités par IgIV. Une étude précédente n’avait pas permis de retrouver de lien entre déficit en sous-classes d’IgG et sévérité de la poly­pose nasosinusienne, ce qui semble être confirmé par l’ab­sen­ce d’amélioration apportée lors de la substitution de ce déficit.

Prix : 15.00 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2017 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE