Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 4 - 2001 o

CHIRURGIE CERVICO-FACIALE

Myxome extramusculaire des parties molles situées dans la région latérale du cou.


Auteurs : H. Galera-Ruiz, R. Martin-Gomez, F. Esteban-Ortega, M. Congregado- Loscertales, A. Garcia Escudero (Sevilla)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2001;122,4:259-261.

Article publié en anglais
Document PDF en anglais



Résumé : Les myxomes sont des tumeurs bénignes peu fréquentes, à l'histogénèse incertaine, qui se forment sur les tissus connectifs. La tumeur qui est l'objet du travail que nous présentons, s'est comportée, du point de vue clinique et radiographique, comme un lipome, si bien que nous nous sommes contentés de réaliser un suivi clinique. Du point de vue histologique, il faut insister sur la grande importance que revêt le diagnostic différentiel avec les zones à composante myxoïde caractéristiques des sarcomes des parties molles. Seuls cinq cas ont été l'objet de publications en langue anglaise : il s'agissait de myxomes des parties molles situés dans la région latérale du cou, deux d'entre eux étant extramusculaires. Le myxome que nous présentons est le plus gros de ceux qui ont été décrits jusqu'à présent dans la région de la tête et du cou ; son traitement a consisté en une énucléation simple et cinq ans après l'intervention chirurgicale, aucun indice de récidive n'est à signaler.

Prix : 8.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE