Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 3 - 2011 o

RHINOPLASTIE

Rhinoplastie et chirurgie d’harmonisation du dorsum nasal : apport de la greffe autologue de cornet moyen


Auteurs : Ho Quoc C, Bouguila J, Bouchêne M, Pignat JC. (Rouen)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2011;132,3:137-141.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Objectifs : la chirurgie du nez permet d’harmoniser le visa­ge en corrigeant les défauts plus ou moins importants. Dans les cas d’anomalies de charpente ostéocartilagineuse du nez, la rhino­plastie esthétique et fonctionnelle peut avoir recours à l’utilisation de greffons autologues. Ces greffons, osseux ou cartilagineux, sont habituellement prélevés aux dépens du septum nasal, de la conque ou des côtes. Le but de notre étude est d’éva­luer l’utili­sa­tion des cornets moyens du nez comme nou­veaux greffons dans la rhinoplastie. Matériels et méthodes : les patients ont consulté pour une déformation ostéo­cartilagineuse du dorsum nasal. Les troubles esthétiques et fonctionnels (obstruc­tion nasale) ont été notés. Le critère d’inclusion a été la réalisa­tion d’une chirurgie d’har­monisation du dorsum nasal, associée ou non à un autre geste de rhino­septoplastie esthétique ou fonc­tionnel. Les greffons de cornet moyen ont été prélevés par voie endonasale sous contrôle optique. Ils ont été modelés à souhait et mis en place au cours d’une rhinoplastie par voie dissimulée. Les compli­ca­tions du greffon ont été notées : infec­tion, déplacement, résorption, héma­tome, irrégularité. Les compli­cations du site donneur (cornet nasal moyen) ont égale­ment été notées. Les résultats esthétiques et fonctionnels ont été évalués par la patien­te. Résultats : dix patients ont bénéficié de cette technique entre 2003 et 2008. Ils ont consulté pour des troubles esthétiques et fonctionnels dans 9 cas, et pour un trouble esthétique seul dans 1 cas. Aucune complication n’a été retenue au niveau du site de prélèvement. Un cas d’infection locale a été noté et traité médi­ca­lement par soins locaux et antibiothérapie, et un cas d’irré­gularité du dorsum a été noté avec indication de reprise chirur­gicale. Les résultats esthéti­ques et fonctionnels, ana­lysés avec un recul moyen de plus de 2 ans, sont au moins compa­ra­bles à ceux des techniques déjà publiés. Conclusion : les cornets moyens semblent être des greffons valables dans la chirur­gie d’harmo­ni­sation du dorsum nasal. Le site de prélève­ment ne présente pas de séquelles et les patients sont satisfaits du résultat. Les greffons ne remplacent pas les autres greffons auto­logues mais complètent avantageusement l’arsenal techni­que du rhinoplasticien. Une étude portant sur une population plus importante devrait être réalisée afin de valider l’intérêt de ce nouveau type de greffon de comblement dans la rhino­plastie.

Prix : 10.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE