Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 3 - 2001 o

BASE DU CRANE

Nouvelle technique d'utilisation de la fluorescéine intrathécale pour la réparation de rhinorrhée cérébro-spinale : utilisation d'une solution diluée à faible densité.


Auteurs : R. Guimarães, H. Becker (Belo Horizonte)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2001;122,3:191-193.

Article publié en anglais
Document PDF en anglais



Résumé : L'injection intrathécale de fluorescéine pour le diagnostic et le traitement des fistules de liquide céphalorachidien de la base antérieure du crâne est une technique utilisée pour faciliter la localisation exacte de la brèche. La fluorescéine est toujours diluée dans du liquide céphalorachidien (LCR), constituant de cette façon une solution de plus forte densité que le liquide céphalorachidien. De ce fait, il est nécessaire que le patient soit mis en position de Trendelenburg durant 30 à 40 minutes afin que la fluorescéine puisse atteindre les cisternes cérébrales et qu'elle soit visible au niveau de la fistule. La fluorescéine intrathécale a été utilisée en solution de faible densité, durant la période allant d'octobre 1997 à mai 1999, pour 23 cas de réparation des fistules de la base du crâne associées à des rhinorrhées de LCR. On obtient cette solution de faible densité grâce à la dilution de 0,5 cm3 de fluorescéine à 5 % pour 10 cm3 d'eau distillée. La densité de cette solution est de 1.001. Sa densité est toujours plus faible que celle du LCR qui se situe entre 1.004 et 1.006. Ceci permet donc l'arrivée rapide de la fluorescéine aux citernes cérébrales avec un patient en décubitus. L'auteur expose les avantages et l'absence de complications avec l'utilisation de fluorescéine en solution de faible densité.

Prix : 5.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE