Retour accueil sommaires
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 4 - 2008 o

CANCEROLOGIE

Intérêt du scanner thoracique dans le bilan initial et le suivi des patients traités pour un cancer des voies aérodigestives supérieures


Auteurs : Dequanter D, Lothaire P, Lemort M, Canizares Perez A. C, Lalami Y, Awada AH. (Montigny le Tilleul)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2008;129,4:273-276.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Introduction : la survie globale des patients présentant une tumeur cervico-faciale n'évolue guère, malgré un meilleur contrôle locorégional, essentiellement suite au développement de métastases à distance ou de seconds primitifs principalement pulmonaires. Cette étude a pour but de déterminer le nombre de pathologies diagnostiquées par la tomodensitométrie thoracique à des stades différents de diagnostic et de suivi. Méthodes : nous avons analysé rétrospectivement l'incidence de néoplasies pulmonaires chez 77 patients présentant une tumeur cervico-faciale. Résultats : 15/77 patients ont présenté une lésion pulmonaire néoplasique. Parmi ces 15 patients, 10/77 (14 %) ont présenté une tumeur pulmonaire secondaire diagnostiquée au bilan initial. Une tumeur pulmonaire a été diagnostiquée dans le suivi chez 5/77 patients. Parmi ces 5 patients, dans trois cas, la seconde lésion pulmonaire a été diagnostiquée au bilan réalisé lors de la récidive loco-régionale. Le site du primitif de même que le stade ont une influence sur l'incidence des tumeurs pulmonaires diagnostiquées. Conclusion : le diagnostic de métastases pulmonaires ou de second primitif a des implications dans la prise en charge thérapeutique chez les patients présentant une tumeur cervico-faciale. Nous recommandons l'utilisation de la tomodensitométrie thoracique tant pour le diagnostic que pour le suivi des patients présentant une tumeur cervico-faciale, plus particulièrement chez les patients présentant une tumeur du pharyngolarynx à un stade avancé.

Prix : 10.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2017 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE