Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 1 - 2004 o

OTOLOGIE

Etude clinico-radiologique de l'oreille controlatérale dans le cholestéatome acquis unilatéral


Auteurs : H. M. Khalil, M. A. Saleh, A. A. Sakr (Alexandria)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2004;125,1:17-22.

Article publié en anglais
Document PDF en anglais



Résumé : Buts : l’évaluation clinique, audiologique et scanographique de l'oreille controlatérale de patients avec cholestéatome unilatéral peut être une bonne méthode prédictive pour l’évolution de ces oreilles. Matériels et méthodes : cinquante patients présentant un cholestéatome unilatéral et 25 personnes avec des oreilles normales (groupe contrôle) ont eu un examen otomicroscopique et audiologique. Un scanner en coupes axiales et coronales millimétriques du rocher a été fait pour chaque oreille. Une méthode simplifiée a été employée pour déterminer la surface (SA) des cellules aériennes sur chacune des sections scanographiques et calculer semi-automatiquement tout le volume mastoïdien de ces cellules. Résultats : à l’examen otomicroscopique, 72 % des oreilles controlatérales montraient des signes de poche de rétraction, de tissu de granulation ou de chronicité. A l’examen audiologique, 20 % des oreilles présentaient une perte d'audition de transmission modérée à grave tandis que pour 10% la perte auditive était mixte. En ce qui concerne le pneumatisation de la mastoïde, les volumes moyens de cellules aériennes étaient 6.1, 12.68 et 29.92 CC respectivement pour les oreilles cholestéatomateuses, controlatérales et contrôles. Ceci indique une différence fortement significative en volume moyen de cellules aeriques entre les oreilles contrôles et les deux autres groupes. Conclusion : on peut conclure que le suivi continu de l'oreille controlatérale chez les patients cholestéatomateux est obligatoire pour détecter au début tout changement pathologique et pouvoir le contrôler le plus tôt possible. L’étude préventive systématique de l’oreille controlatérale (y compris par la méthode simple utilisée ici) peut amener à une chirurgie moins importante et modifier l'approche chirurgicale.

Prix : 10.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE