Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 3 - 2001 o

PEDIATRIE

Les atrésies choanales : à propos d'une série rétrospective de 39 cas.


Auteurs : Ph. Rombaux, M. Hamoir, V. Gilain, G. Verellen, Ch. Debauche, Ph. Clapuyt, Ph. Eloy, B. Bertrand (Bruxelles, Yvoir)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2001;122,3:147-154.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Nous avons étudié les caractéristiques cliniques et la prise en charge chirurgicale de patients présentant une atrésie choanale. Il s'agit d'une étude rétrospective effectuée aux cliniques universitaires Saint-Luc à Bruxelles entre janvier 1988 et juin 2000. Les corrections chirurgicales furent effectuées en utilisant des approches différentes (voie endonasale, voie transpalatale) ansi qu'une instrumentation variée (sondes uréthrales dilatatrices, laser nd-YAG, laser CO2, débrideur). Une tube Portex endotrachéal fut utilisé comme tube conformateur chez la grande majorité des patients présentant une atrésie choanale bilatérale. Trente neuf patients avec atrésie choanale (22 unilatérale, 17 bilatérale) (9 : M, 30 : F) furent ainsi répertoriés dont 38 furent opérés. L'atrésie choanale fut membraneuse dans 4 cas, osseuse dans 6 cas et mixte dans 29 cas. Des anomalies congénitales étaient associées dans 22.7 % des atrésies unilatérales, dans 70.5 % des atrésies bilatérales (Total : 43.5 %). Parmi les enfants présentant une atrésie bilatérale, 75 % étaient asymptomatiques après quatre corrections chirurgicales. Chez les enfants présentant une atrésie unilatérale, 45 % étaient asymptomatiques après une correction et 100 % après trois corrections chirurgicales. Quatre patients ont bénéficié d'une approche endoscopique endonasale avec le débrideur et n'ont pas présenté de récidive. L'analyse des facteurs qui pourraient influencer les résultats chirurgicaux est difficile à effectuer suite à cette étude rétrospective puisque de nombreuses interventions chirurgicales différentes ont été utilisées durant la période étudiée. Cependant, il semble que la bilatéralité et la prise en charge précoce de l'anomalie entraînent un taux élevé de reprises chirugicales avant l'obtention d'une perméabilité nasale normale. A la lumière de cette étude, notre prise en charge chirurgicale actuelle des atrésies choanales débute par une voie endoscopique endonasale utilisant le débrideur (tube conformateur si bilatérale) en réservant la voie transpalatine en cas de récidives.

Prix : 8.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE