Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 3 - 2009 o

PEDIATRIE MAXILLO-FACIALE

La procédure exit modifiée : principes et application dans les tératomes cervicaux congénitaux


Auteurs : Hitter A, Piolat C, Jacquier C, Thong Vanh C, Wroblewski I, Righini C.A. (Grenoble)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2009;130,3:191-198.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Introduction : la procédure EXIT (Ex utéro Intrapartum Treatment) vise à suppléer l’oxygénation fœtale, après une délivrance par césarienne, grâce au maintien des échanges utéro-placentaires. Cette suppléance placentaire permet de restaurer la liberté des voies aériennes du nouveau né en cas d’obstruction. La relaxation utérine est indispensable pour maintenir la circulation utéro-placentaire. Dans la technique classique, elle repose sur les halogénés. La procédure modifiée utilise un agent utéro relaxant, la nitroglycérine. Cas clinique : nous illustrons la procédure modifiée par le cas d’un fœtus présentant un volumineux tératome thyroïdien diagnostiqué à l’échographie de 22 SA. Il a été pris en charge selon une technique EXIT modifiée à 34 SA. La procédure s’est bien déroulée et le nouveau né a été opéré à J+1. Le suivi est actuellement de 32 mois ; l’enfant ne présente pas de séquelle et est substitué en hormones thyroïdiennes. Discussion : la procédure EXIT permet de libérer les voies aériennes supérieures en cas d’obstruction, même complexe. Mais une relaxation utérine prolongée augmente le risque d’hémorragie de la délivrance. L’utilisation de nitroglycérine, dont la demie vie est plus courte que celle des halogénés, permet de diminuer ce risque. Dans le cas présenté, c’est d’une part l’age et la primiparité de la mère et d’autre part le pronostic fœtal réservé qui ont justifié le choix d’une procédure modifiée. Conclusion : actuellement la procédure EXIT est la méthode de choix en cas de masse cervicale fœtale. La décision d’une technique classique ou modifiée doit être orientée par un bilan malformatif fœtal exhaustif.

Prix : 8.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE