Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 3 - 2000 o

LARYNGOLOGIE

Carcinome parathyroïdien : diagnostic et traitement


Auteurs : L. Castillo, G. Poissonnet, A. Haddad, N. Guevara, J. Santini, F. Demard (Nice)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2000;121,3:169-173.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Bien que rare, le carcinome parathyroïdien (CP) doit être suspecté en pré opératoire et reconnu en per opératoire afin de réaliser une prise en charge chirurgicale adaptée qui conditionnera le pronostic de cette affection. A partir de notre série de 179 hyperparathyroïdies primaire (HPTP) sur une période de 20 ans 5 cas de CP ont été retrouvés, analysés et comparés aux données de la littérature. Cliniquement la présence d'une masse cervicale palpable associée à des signes rénaux et osseux doit être suspecte de malignité, d'autant que biologiquement il existe un tableau sévère d' HPTP avec des taux très élevés de calcémie et de parathormonémie. La constatation per opératoire d'une masse de taille élevée, adhérente ou infiltrante vis à vis des structures adjacentes doit faire évoquer le diagnostic d'autant que l'examen histopathologique extemporané fera difficilement la différence entre adénome et carcinome. La chirurgie consiste en une exérèse tumorale large avec hémithyroïdectomie (associée si besoin d'un évidemment ganglionnaire latéro cervical). Cette stratégie constitue le meilleur facteur de contrôle tumoral et de guérison.

Prix : 5.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE