Retour accueil sommaires
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 3 - 2014 o

CHIRURGIE CERVICALE

Lymphorrhée après chirurgie cervicale : méta-analyse - stratégie thérapeutique


Auteurs : Lisan Q, Langagne T, De Regloix S, Martinod E, Mendiburu C, Chevalier E. (Montfermeil)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2014;135,3:141-144.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Buts : la plaie lymphatique est une complication classique connue lors de la chirurgie cervicale. Elle peut entraîner une lymphorrhée post-opératoire. Il n’existe pas de consensus sur sa prise en charge. Le but de ce travail est de proposer une stratégie de prise en charge de la lymphorrhée post-opératoire. Matériels et méthodes : une revue de la littérature a été effec­tuée à partir de la base de données PubMed. Résultats : Six articles prospectifs ont été inclus. Le régime entéral permet­tait un succès dans 57 % des cas, avec dans ces cas là un débit lymphatique inférieur à 580 mL/jour en moyenne. La nutrition parentérale exclusive était efficace lorsque le débit était inférieur à 1050 mL/jour. Une reprise chirurgicale était réalisée en cas d’échec des deux premiers traitements. Conclusion : Plusieurs moyens thérapeutiques sont à notre disposition. A partir de cette méta-analyse, nous proposons une stratégie thérapeutique. Nous initions un régime entéral devant une lymphorrhée dont le débit est inférieur à 500 mL/jour. La nutrition parentérale est utilisée si le débit est compris entre 500 et 1000 mL/jour ou en cas d’inefficacité du régime entéral à 10 jours. Enfin, la reprise chirurgicale est nécessaire lorsque le débit est supérieur à 1000 mL/jour ou si la nutrition paren­té­rale s’est avérée inefficace à 10 jours.

Prix : 15.00 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2017 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE