Home contents
Contents of the previous reviews
Teaching bulletin CME
List of all teaching bulletins CME.
Editor reading committee
Editor reading committee.
To publish...
Instructions for authors
History Press and Books
Select of books and press articles.
Mailing list
News information letter.
Subscription prices


If you wish to adjust the size of the displayed characters, click in the high menu on "Your account" and choose the desired size.



  Previous page > Teaching bulletin CME list > Detail

o

o Bulletin N#13 : Allergic rhinitis o

Authors : S. Guez, D. Stoll (Bordeaux), B. Geoffray (Nice), J. Le Sellin (Allergologue, Angers), M. Pitois, D. Portmann (Bordeaux), F. Rancé (Pédiatre Allergologue, Toulouse)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol 1999;120,2:137-144.


Summary : (Summary non avalaible in english) La rhinite allergique, problème quotidien auquel sont confrontés principalement les médecins généralistes, les pédiatres, les Otorhinolaryngologistes et les allergologues, est le type même de sujet pouvant être revu sous forme de Dossier d'Enseignement. De plus c'est un sujet d'actualité car l'allergie semble en progression constante dans notre société. Une mise au point devenait nécessaire, aussi la Revue de Laryngologie remercie chaleureusement tous ceux qui ont participé à la réalisation de ce dossier, ainsi que les Laboratoires UCB pour leur soutien. Didier Portmann

Introduction D. Stoll, S. Guez
La rhinite allergique doit être considérée à la fois comme une entité pathologique ORL avec ses spécificités propres, mais également comme une des composantes d'une affection beaucoup plus générale, l'atopie, dont l'expression est multiple : nasale certes mais aussi bronchique, occulaire etc... L'air circulant du nez vers les bronches, il est en particulier indispensable, de considérer l'appareil respiratoire dans son ensemble. Le nez allergique apparaît ainsi comme une véritable sentinelle réagissant immédiatement aux modifications de la teneur en allergènes de l'air ambiant. Les manifestations nasales parfois très "sonores" ne doivent pas pour autant faire négliger les symptômes plus discrêts des autres appareils.
La prise en charge de la rhinite allergique doit donc être appréhendée selon ces deux dimensions : en tant qu'affection ORL, et sa banalité (plus de 20 % de la population est atopique), ne doit pas pour autant la faire négliger car son retentissement sur la qualité de vie et son coût pour la société sont non négligeables ; et en tant qu'une des expressions de la maladie atopique : la rhinite allergique peut ainsi s'intriquer à un asthme chez 10 à 20 % des patients. Inversement chez tout patient asthmatique mal équilibré le traitement d'une rhinite associée améliore significativement l'hyperréactivité bronchique. Enfin en pathologie professionnelle également la rhinite précède le plus souvent l'asthme.
Vu sous ces deux angles, la rhinite allergique apparaît donc comme une affection singulièrement complexe et passionnante, justifiant une approche raisonnée et méthodique garante d'une prise en charge thérapeutique efficace.

|


Subscribe online - Pay by credit card!


© Copyright 1999-2017 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE